29 avr. 2013

Puberty Blues

La semaine dernière, j'ai découvert une série qu'elle est trop bien. Puberty Blues, c'est l'histoire de deux ados, dans une péninsule de surfers de Sydney à la fin des années 1970. Elle était présentée dans le cadre du festival Séries Mania où j'ai passé ma semaine (ce n'est pas une exagération)

C'est génial. C'est une série d'ambiance, où la musique, les plans sur les vagues et les vêtements jouent autant sur le plaisir qu'on a à la regarder que les intrigues parfois profondes parfois superficielles.

Ah et aussi, il y a ce générique qui m'interpelle.


Cette vague ne vous fait-elle pas penser à ces vieilles pubs Biactol où la vague de fraicheur faisait disparaitre les boutons et points noirs de notre visage ?

31 mars 2013

Juste une minute...

En mars.

Ca fait longtemps que je n'écris plus ici. J'écris pour mon site pro et pour d'autres sites sur les séries TV comme celui-ci ou celui là. Mais il se trouve que ça me manque, donc je vais essayer d'y revenir. On commence donc en douceur avec ce "Juste une minute" et j'espère être plus présente désormais, mais pas de promesse, juste une envie.

Grosminet n'aime pas mon T-shirt Coyote.

J'ai vu... Chasing Mavericks de Michael Epted et Curtis Hanson, sur la vie du surfeur Jay Moriarty

J'ai lu... Bossypants de Tina Fey

J'ai voyagé... à Los Angeles, à San Diego, à Las Vegas. Premier voyage depuis le retour du road trip, ça fait du bien.

J'ai écouté... l'album Illinois de Sufjan Stevens

J'ai mangé... beaucoup trop de burgers pendant ce voyage. Avec un magnifique +4 kilos sur la balance au retour.

J'ai écrit... des cartes postales et j'adore toujours autant en choisir des affreuses ou des jolies.

J'ai participé... au lancement de Bibiche à Bordeaux et vous invite à le lire, c'est gratuit, dispo sur leur site et c'est à faire circuler à tous les aquitains et ailleurs.

J'ai acheté... la plus belle paire de Van's bleu turquoise et rose à l'intérieur du monde. Quand je pense que d'ici une semaine, je dois remonter sur des talons...

J'ai bu... la meilleure eau parfumée du monde. Avec du concombre, du gingembre, du citron vert et de la menthe dedans. C'était sur la place du City Hall de Los Angeles et mes papilles s'en souviennent encore.

Et vous, chers lecteurs qui n'avaient pas encore déserté, vous avez fait quoi ?

15 déc. 2011

Soirée "De Bon Augure"

Hier soir, pour me changer les idées, je suis allée à un concert organisé par la boite Auguri Productions.
2 belles découvertes lors de cette soirée We Were Evergreen et Holysiz.


 

We Were Evergreen c'est un groupe français tout sympa de pop-folk, qui est fort agréable à écouter sur scène et sur son mp3. Sur scène ils ont des xylophones, un ukulélé et plein d'instruments sympas. C'est mignon tout plein et tout doux à écouter. Et ça reste dans la tête. A l'entracte, les lumières se rallument et autour de nous, il y avait : Vincent Cassel, Ludivine Sagnier, Kim Chapiron, Pierre Niney, Mélanie Thierry, Alice Taglioni en dunk, les Brigitte et bien d'autres. En fait, ce que je ne savais pas en allant au concert c'est qu'Hollysiz est le groupe de Cécile Cassel (et de Maxim Nucci) : d'où la foule de peoples dans la salle. Hollysiz n'a pas de clip, donc je vais vous mettre un live ici 



Ce live ne leur rend pas justice, ils avaient beaucoup plus d'énergie hier soir, et même si j'ai pas tout aimé, on peut dire que leur musique donne envie de danser. Mission accomplie donc pour la soirée de "Bon Augure" avec découverte de groupes et bonne ambiance à la clé. Pour plus d'infos sur les soirées de Bon Augure, c'est par ici (y en a encore une ce soir !)

14 déc. 2011

Le crabe, ça pince

Voilà 3 mois, on a diagnostiqué un cancer du foie à mon papa. La cohabitation est souvent houleuse entre cette sale bêbête et moi, morceaux choisis. 

 1. Le cancer me rend patiente 
"Ouh lalala heureusement qu'on a découvert ça tôt parce que sinon ça aurait pu être plus grave" On pense que ça va aller vite, que dans 3 semaines l'opération sera bouclée... mais en fait, on vous MENT, on vous spolie. Le cancer c'est pas comme dans les séries TV telles Urgences ou House, quand on le découvre tu ne te fais pas opérer dans les 3min37 suivant la découverte. Il y a le spécialiste de ton organe atteint qui doit donner son avis, le faire valider par la troupe de médecins spécialistes de tous les cancers qui ensuite doivent obtenir l'aval des spécialistes de tes précédents problèmes médicaux. Je sais pas si vous vous rendez compte le nombre de personnes qui interviennent mais ça fait beaucoup. Beaucoup trop à mon avis. Quand tu rajoutes à ça les week ends (on ne t'opère pas d'un cancer le week end ou très rarement) et les jours fériés, tu as intérêt à développer une sorte de zenitude absolue et tu finis par dire des phrases aussi saugrenues que " réponse dans 3 jours... WOW ça va vite !" 

 2. Le cancer c'est mieux qu'une série TV 
Au début, tu penses que c'est le foie. Et puis 6 semaines plus tard, on t'apprend que c'est aussi dans les cervicales. Et 2 semaines plus tard, on t'apprend que ces cervicales causent des soucis aux bras. Ca ne s'arrête jamais, chaque semaine un nouveau rebondissement qui peut mettre à mal des semaines de traitement et de protocole. C'est plus intense que Lost et bien plus impliquant que n'importe quel épisode de Grey's Anatomy. 

 3. Le cancer ça rend fou 
Ces dernières semaines, à chaque fois qu'on me demande des nouvelles de mon père, je fais des blagues. Et des pas drôles. Ca met mal à l'aise tout le monde, même moi. Mais je ne sais pas comment m'en empêcher. Je vous dis, le cancer ça rend complètement maboul. Mais je me soigne.

 4. Le cancer enrichit ton vocabulaire. 
Qu'est ce qu'une cimentoplastie ? Quelle est la différence entre une radiothérapie et une chimiothérapie ? Codéine, Morphine, Analgésique, antalgique ... un peu plus et je suis prête pour le concours de médecine. 

 5. Enfin la leçon la plus importante du moment : 
 Le cancer tue mais l'espoir ne meurt jamais. Et c'est cet espoir qui nous tient chaque jour, parce qu'il faut tenir, sinon c'est lui qui gagne. 

 J'ai longtemps hésité à en parler parce que je trouvais le sujet trop déprimant et personnel, mais le cancer a fini par prendre une telle place dans ma vie qu'il fallait que ça sorte. Pardon pour cet interlude personnel et cette absence prolongée (dont vous comprenez les circonstances), je reviendrais dans 2 jours avec des choses plus joyeuses.
Related Posts with Thumbnails